WordPress avant les problèmes: créer un child theme !

Éviter les problèmes sous wordpress: un childtheme

Chaque mise à jour de WordPress ou de vos thèmes favoris éveille des craintes en vous ? Et si je perdais mon paramétrage et surtout ma customisation – aux petits oignons – que j’ai mis des heures à mettre en place ?

Il existe un moyen très simple de limiter certains risques, à commencer par s’assurer de paramétrer, modifier, customiser son site depuis un « child theme ».

 

Un child theme, c’est quoi donc ?

Vous connaissez le principe des alias (pour les mac users) ou des raccourcis windows ? À peu de choses près, un child theme est identique: il s’agit de créer un répertoire que vous nommerez « <le nom de votre theme> – <child> », qui ne contiendra rien d’autre au départ qu’un fichier pointant vers le contenu de votre thème et que vous utiliserez pour paramétrer votre thème. En cas de mise à jour de votre thème, c’est le thème original qui sera modifié donc vous ne subirez pas de risque d’écrasement de vos paramétrages ou des fichiers spécifiques que vous auriez pu rajouter par la suite dans votre child theme.

On peut considérer qu’il s’agit d’une bonne pratique et beaucoup de designers de thèmes l’encouragent, à commencer par mon chouchou du mois: themeisle.com dont j’ai utilisé le pas à pas en anglais pour mettre en place mes propres child themes.

En résumé: l’usage d’un child theme est recommandé surtout lorsque vous envisagez de faire des modifications à votre thème et que vous commencez à toucher à certains fichiers de votre thème, qui risqueraient donc, advenant une mise à jour, de se voir écrasés, vous contraignant à reprendre tout le travail effectué…

Créer un child theme: super simple !

Première étape: s’assurer d’un accès à votre répertoire d’installation WordPress. Il s’agit donc du répertoire situé chez votre hébergeur, dans lequel votre installation WordPress est localisée. Vous avez donc besoin de passer par le gestionnaire de fichiers de votre hébergeur ou un outil FTP.

Où se trouve le dossier sur lequel travailler ?

Il s’agit de votre dossier « themes« , situé dans le dossier « wp-content« . Vous y trouverez tous les thèmes installés.

Supposons que vous souhaitiez faire l’opération sur le theme « twentythirteen ».

Vous allez créer dans le répertoire « themes » un dossier qui s’appellera: « twentythirteen-child » (respectez la casse en fonction du titre du thème original dont vous créez un dossier child).

Les choses se corsent un peu – rassurez-vous, rien de grave: il va vous falloir créer dans ce nouveau dossier un fichier que vous nommerez « style.css » qui devra contenir les lignes suivantes:


/*

Theme Name: Twenty Thirteen child
Theme URI: https://wordpress.org/themes/twentythirteen/
Description: Custom theme.
Author: the WordPress team
Author URI: https://wordpress.org/
Template: twentythirteen
Version: 0.1
*/

@import url(« ../twentythirteen/style.css »);


 

Les éléments les plus importants apparaissent en gras et sont sensibles à la casse.

Il est impératif que, dans la dernière ligne vous indiquiez le nom du thème original dont vous créer un « child theme » pour renvoyer vers les fichiers dudit thème (en d’autres termes, appeler le thème parent).

N’oubliez pas bien sûr d’activer à présent votre child theme dans votre Customizer: il serait dommage d’avoir fait tout ça et de continuer à travailler sur votre thème original !

Si vous recherchez plus d’information à ce sujet, je vous invite à visiter:

Convaincu ? Ça ne mange pas de pain et s’avère être un filet de sécurité que je trouve très rassurant !