Le SEO des images: à ne pas négliger

Un récent mandat pour une compagnie spécialisée dans l’imagerie 3D contenait un volet portant sur le référencement des images. Outre le photoréalisme des clichés qui nous a laissé admiratifs, nous y voyons l’occasion de rappeler quelques principes de base concernant le SEO des images.

Le SEO des images: principes

Le référencement ne se limite pas au texte d’un site web, il concerne également son visuel, principalement les images et les vidéos, dont l’importance dans le référencement va croissante.

Quels sont les éléments à surveiller ?

L’un des avantages d’utiliser WordPress est dans sa console, qui permet de renseigner facilement plusieurs éléments relatifs à une image:

  • Le titre: il doit servir à identifier l’image. Pensez à être descriptif pour coller à sa réalité et précis pour être facilement trouvé dans le cadre d’une recherche, par exemple sur Google images,
  • La légende: l’usage d’une légende dépend du contexte dans lequel l’image est présentée. Parfois vous préférerez ne pas en avoir. Dans le cas contraire, n’oubliez pas d’en vérifier son affichage, on peut toujours avoir des surprises…
  • Le texte alternatif (alt text): ce texte sera lu par les moteurs de recherche… CQFD. C’est l’occasion pour détailler un peu plus que dans le titre le contenu de l’image (sans compter le fait que ce texte peut apparaître lorsque les images ne sont pas disponibles et ainsi revêtir une importance de premier plan). N’oubliez pas de spécifier votre mot clé principal présents dans votre texte, ainsi que ses déclinaisons,
  • La description: Saisissez l’occasion d’en dire plus, ce qu’un titre ne permet pas toujours. N’oubliez pas d’y ajouter mot clé et/ou expression ; profitez également de cet espace pour ajouter des mots-clés de longue traine.

Selon les navigateurs, le texte du titre (Google Chrome) ou celui du texte alternatif (IE) pourra apparaître lorsque la souris se déplacera sur l’image. Ne l’oubliez pas au moment de choisir vos termes !

N’oubliez pas de renommer vos images ; bien souvent, les appareils utilisent des séquences alphanumériques telles que « DSC-XXXX » ou « img.XXX » pas très SEO friendly

De même, lorsqu’on pense optimisation SEO, il faut penser contenu mais également contenant : la taille de votre image et, de fait, son affichage, reste un point sur lequel vous vous devez d’être attentif. Vérifiez la taille d’affichage de votre image et assurez-vous de l’avoir dans cette taille, dans son format natif, afin d’éviter une réduction, qui nécessitera autant de secondes perdues pour l’optimisation de l’affichage.

À cet égard, je vous recommande l’installation sous WordPress du plugin EWWW Image optimizer, qui permet d’optimiser toutes les images de votre site WordPress.

Penser mot-clé pour les informations des images

Dans tous ces éléments, il est impératif de penser au mot-clé principal de l’article qu’illustre votre image (et à ses déclinaisons : synonymes et expressions connexes). Idéalement, il se retrouvera en titre, texte alternatif et description.

Ressources additionnelles

Pour aller plus loin dans le domaine du SEO des images, je vous recommande la lecture de deux articles en anglais :

Étude de cas

À l’heure des casques de réalité virtuelle et des consoles de jeu dont les capacités font rougir des ordinateurs datant d’il y a quelques années, l’imagerie 3D fait aujourd’hui partie de notre quotidien.

Nous avons eu la chance de collaborer sur un mandat SEO avec Kub Studio, une entreprise de Québec qui est spécialisée dans l’imagerie 3D au service de la promotion et du marketing. Lorsque nous avons découvert leurs réalisations, nous avons été impressionné par la qualité confondante de ces réalisations 3D, ressemblant à s’y méprendre à des photographies.

Jugez par vous-même :

Afin de renforcer le volet SEO des images, il fallait donc indiquer non seulement ce que les images représentent mais également le but qu’elles servent. D’autant plus qu’il s’agit de s’adresser à un marché B2B. Ainsi, lorsque le jeux des lumières apparaît particulièrement, pourquoi ne pas l’indiquer en description. De même, ces clichés apparaissant dans un portfolio, il fallait renseigner leur créateur. Le champ de description se prête particulièrement bien à détailler le travail effectué sur chaque image, l’intention recherchée.

Par exemple, l’un des éléments-clés des réalisations de Kub Studio réside dans la maîtrise de l’éclairage, une expertise acquise grâce à une longue pratique de la photographie. Il était donc naturel d’insister sur ces points dans les clichés qui s’y prêtaient le plus.

Il n’est pas toujours facile de trouver l’inspiration ou les bons mots pour illustrer son travail. C’est précisément dans ce genre de situations qu’un oeil extérieur, tel que celui de Nameo Solutions, peut s’avérer déterminant. Pour ces besoins spécifiques comme pour tous ceux ayant trait au SEO, n’hésitez pas à nous contacter !